carte-des-departements-regions-centre 28 45 18 41 36 37
DATES DE CHASSE
 

Consultation publique tourterelles des bois

Consultation publique tourterelles des bois

Bonjour Madame, Monsieur,

 

Le projet d’arrêté ministériel interdisant la chasse de la tourterelle des bois vient d’être mis en consultation publique (retrouvez-le en cliquant ICI).

 

Cette consultation est ouverte jusqu’au 7 août et nous vous remercions de bien vouloir y participer car son résultat peut influencer la décision ministérielle.

 

Nous sommes contre ce projet d’arrêté qui vise à instaurer un quota zéro.

 

Voici quelques commentaires que vous pourrez adapter et personnaliser :

• L’érosion des populations de tourterelles des bois à l’échelle européenne n’est pas imputée à la chasse en France.

• Les chasseurs français mettent en œuvre de nombreuses actions sur le terrain pour favoriser l’habitat de la tourterelle des bois (plantation de haies notamment).

• Les chasseurs français sont très en avance sur leurs voisins européens, notamment espagnols, et ils ne doivent pas être découragés de leurs efforts en raison du retard pris par la Commission européenne pour mettre en œuvre une gestion adaptative internationale. Les chasseurs français sont au contraire l’exemple à suivre sur le plan européen.

En ce qui concerne la voie migratoire centrale et orientale, il est ressorti du dernier Workshop que les chasseurs des pays concernés dont la Grèce devaient prendre exemple sur la France notamment avec le développement d’une application type ChassAdapt.

• L’application “ChassAdapt”, outil d’avenir de la chasse française développé en 2018 par la FNC a pour but la mise en œuvre de la gestion adaptative. Les chasseurs peuvent enregistrer leurs prélèvements en temps réel sur leur smartphone, suivre les quotas nationaux.

• L’action favorable des chasseurs français a d’ailleurs été prise en considération par le Comité d’experts sur la gestion adaptative (CEGA), qui a confirmé en juin 2020 son avis de 2019 pour cette nouvelle saison donne lieu à un projet fixant un quota de prélèvement supportable qui n’impacte pas l’état des populations de tourterelles des bois.

• Le suivi de l’espèce et l’amélioration de sa connaissance implique que les chasseurs continuent de prélever un nombre minimum de tourterelles des bois afin de permettre les collectes d’ailes et leur analyse.

Un prélèvement zéro aurait probablement un effet contre-productif. En effet, les chasseurs risquent de diminuer leur effort sur les aménagements d’habitat.

• La capacité des chasseurs à respecter les règles fixées par l’arrêté a été démontrée au regard du faible nombre de procédures (une quinzaine) dressé par la police de la chasse sur l’ensemble du territoire alors que les moyens de contrôle déployés par l’ONCFS ont été importants.

 

En bref :

1. L’action des chasseurs français n’impacte pas la disparition des tourterelles.

2. Les chasseurs respectent les quotas et œuvrent même pour une chasse plus responsable (suivi d’espèces via ChassAdapt).

3. L’instauration d’un prélèvement zéro diminuerait l’engouement et les efforts des chasseurs pour l’aménagement d’habitats favorables à l’espèce.

 

Nous vous remercions pour votre participation.