carte-des-departements-regions-centre 28 45 18 41 36 37
DATES DE CHASSE
 

Grand gibier

Bracelets ``Sanglier``

Bracelet Sanglier 2020/2021 (à compter du 1er juillet 2020) : 30 € (5 € de coût matière inclus), noir hachuré.

Nous avons aussi commandé des bracelets à 10 € pour permettre aux chasseurs qui auraient des bracelets à 20 € en stock, d’acheter des bracelets à 10 € afin de faire le complément. Pour ceux là, il faudra donc mettre 2 bracelets par sanglier prélevé (un à 20 € et un à 10 €) à compter du 1er juillet 2020. Ces bracelets à 10 € sont roses, marqués “SAI 10 €” et sont disponibles au siège de la fédération et également dans notre réseau de distributeurs habituel.

 

Les bracelets sangliers à 20 € encore valables sont les suivants :

2013 orange, 2014 jaune, 2015 vert, 2016 bleu, 2017 violet, 2018 gris , 2019 blanc

 

Pour information, les échanges de bracelets (1 bracelet à 20 € contre 2 bracelets à 10 € par exemple…) ne sont pas possibles.

LISTE DES DISTRIBUTEURS DE BRACELETS “SANGLIER”

 

NOM DISTRIBUTEUR RUE1 RUE2 CP VILLE
AMILLY NATURE 745 RUE DE L’EUROPE 45200 AMILLY
ARMURERIE DE PUISAYE 6-8 RUE PONTS 89120 CHARNY OREE DE PUISAYE
ARMURERIE DU CHAMP ZC VAL SOLOGNE RUE DE LA BOSSERIE 45500 GIEN
ARMURERIE LEMARQUIS 23 RUE JULES DE LA BULLY 18410 CLEMONT
ARMURERIE PERRIN 2 RUE NATIONALE 45320 COURTENAY
ARMURERIE RDB SARL 213 RUE DU GENERAL LECLERC 45240 LA FERTE SAINT AUBIN
ASTRID DE SOLOGNE 11 RUE DENIS PAPIN B.P 106 – Z.I 45240 LA FERTE SAINT AUBIN
ATELIER REPARATION ARMES 26 ROUTE DE GRIGNON 45260 LORRIS
BAR DES FOUILLES 4 ROUTE DE TIGY 45510 VIENNE EN VAL
BAR LE COLVERT 85 RUE GENERAL DE GAULLE 45240 LIGNY LE RIBAULT
BOURGOGNE NICOLAS 3 RUE DU GENERAL DE GAULLE 45650 SAINT JEAN LE BLANC
CLUB SOLOGNE 29 RUE DU GRAND SULLY 45600 SULLY SUR LOIRE
DACIER JEAN-PIERRE CENTRE COMMERCIAL REGEOT ROUTE DE MONTARGIS 45230 CHATILLON COLIGNY
DECATHLON AMILLY 652 1522 AVENUE D’ANTIBES 45200 AMILLY
DECATHLON CHASSE ET PECHE AVENUE ROGER SECRETAIN 45100 ORLEANS
DESFORGES PIERRE RN 152 FERME LE BUISSON 45300 MAREAU AUX BOIS
FOULQUIER BRUNO 3 PLACE DE LA NOUVELLE ORLEANS 45000 ORLEANS
GAMM VERT ZONE ARTISANALE LA CHAMPAGNE 45420 BONNY SUR LOIRE
INTER-CAMPAGNE 10 ROUTE DE SULLY 45460 BONNEE
JARDI BRICO LECLERC 330 RUE MARCELIN BERTHELOT 45400 FLEURY LES AUBRAIS
JARDINERIE SUPLISSON RUE PONT SAINT MARTIN 45720 COULLONS
JARDINERIEPIFLORE 15 AVENUE DU 21 AOUT 1944 45270 BELLEGARDE
LA CANARDIERE ARMURERIE RN 20 231 RUE DU GENERAL LECLERC 45240 LA FERTE SAINT AUBIN
LE FLASH 5 PLACE DE LA RÉPUBLIQUE 45250 BRIARE
PRESSE PECHE LIBRAIRIE 5 RUE DE LA VRILLIERE 45110 CHATEAUNEUF SUR LOIRE
PUISEAUX CHASSE ET PECHE 4 PLACE DU MARTROI 45390 PUISEAUX
SARL VILLAVERDE /SARL JOBETTE 18 RUE DE SAVOIE 45600 ST PERE SUR LOIRE
TERRES ET EAUX ORLEANS ZAC DU PARC DE LIMERE 242 AVENUE DE LA POMME DE PIN 45590 SAINT CYR EN VAL

Collision avec le grand gibier

La loi de régulation bancaire et financière du 22 octobre 2010 qui fixe la règle : pour les accidents causés après le 24 octobre 2010, la mission du Fonds de garantie modifie largement la précédente à savoir : celui-ci n’intervient plus dans la prise en charge des dommages matériels causés par des animaux sauvages. Les dommages matériels causés par un animal domestique dont le propriétaire n’est pas assuré ainsi que les dommages corporels causés par un animal sauvage restent eux couverts par le Fonds de garantie.

En résumé si un animal sauvage vous cause des dommages lors d’un accident de la circulation :

– Les dommages matériels, ne seront pas pris en charge par le Fonds de garantie

– Les dommages corporels, seront pris en charge par le Fonds de garantie

Plan de chasse triénal

Grand gibier - Dégâts

Afin de limiter les dégâts de grands gibiers, la FDC45 s’est engagée dans une politique de prévention qui repose sur l’utilisation de clôtures électriques afin de protéger les cultures agricoles sensibles.

Les cultures concernées par les dégâts de grand gibier sont le maïs, les céréales à paille puis les cultures fourragères (prairies…) et les cultures oléagineuses (colza, tournesol…).

Les dégâts sont commis en majorité par les sangliers avec environ 75 % des indemnisations accordées. L’espèce cerf représente environ 22 % et le chevreuil 3 %. Cette dernière part peut varier certaines années si des cultures à hautes valeurs ajoutées, telles que des pépinières ou des vergers, sont touchées.

 Evolution du prix des denrées (prix du quintal)
Denrées 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Blé tendre 17,8 17,6 23,30 16,30 15 14,90 14,20 13,80 18
Colza 34,75 41,2 47,90 35 29 35,50 33,90 33,50 33,70
Maïs grain 16 15 19 12,30 9,10 11,00 11,30  10,40 13,30
Maïs ensilage 2,7 2,8 3,40 2,60 2,10 2,50 2,50  2,70 3,15
Tournesol 39 36,1 48 31,30 27,70 35,50 33,70  29,80 28,50

Grand gibier - Gestion des populations

CHEVREUIL

La FDC45 a mis en place différents protocoles de suivi des populations de chevreuil, dont la principale passe par la réalisation d’IKA (Indice Kilométrique d’Abondance) nocturnes Ils sont complétés par des comptages exhaustifs ponctuels, si une évolution importante de la densité semble s’établir, et le suivi des tableaux de chasse.

Certains GIC / GIASC ont mis en place des suivis complémentaires comprenant des mesures biométriques telles que poids, sexe, nombre de fœtus… permettant d’avoir une approche plus qualitative des populations.

CERF ELAPHE

Afin d’estimer au mieux les densités et l’évolution des populations de grands cervidés, la FDC45 s’est engagée, avec les chasseurs locaux, dans de nombreuses opérations de suivi des effectifs. La méthode quantitative « approche-affût combinés » et les comptages au brame (indice) permettent d’évaluer les variations des effectifs. En complément, le suivi des tableaux de chasse et la présentation des trophées donnent des éléments démographiques tels que la structure d’âge et l’état de santé des populations.

SANGLIER

Le sanglier est une espèce dont les populations se révèlent particulièrement difficiles à estimer. Il n’existe aucun protocole scientifiquement valide permettant d’approcher les effectifs de manière directe.

La FDC45 utilise par défaut deux éléments comme base de discussion : les prélèvements déclarés effectués sur les bilans de plan de chasse de cervidés et les dégâts agricoles commis par l’espèce. Divers autres indices tels que les demandes de battues, visites de terrain, collisions, aident à estimer chaque année l’évolution des populations.